La décarbonation de l’industrie est un axe majeur du plan de relance, annoncé ce 3 septembre par le Gouvernement. Malgré une baisse de 40 % des émissions de carbone de l’industrie depuis 20 ans, près de 20 % des émissions de gaz à effet de serre en France sont issues des activités industrielles. Comment le Gouvernement via France Relance compte aider les entreprises industrielles pour améliorer leur efficacité énergétique et faire baisser leur empreinte carbone ? Explications.

1,2 milliard pour la décarbonation de l’industrie

Dans le plan de relance, l’industrie se voit attribuer 35 milliards d’euros autour de quatre axes : décarboner, relocaliser, moderniser et innover. Sur ce montant, 1,2 milliard d’euros sur la période 2020-2022 (200 millions d’euros en 2020, 1 milliard en 2021 et 2022) sera consacré à la décarbonation pour améliorer l’efficacité énergétique, faire évoluer les procédés de fabrication, notamment par le biais de l’électrification et décarboner la production de chaleur. L’objectif est donc d’aider les entreprises industrielles à investir dans des équipements moins émetteurs de CO2 ce qui s’inscrit dans la trajectoire que s’est fixée la France pour atteindre la neutralité carbone.

Le soutien à la décarbonation des sites industriels se fera par le moyen d’appels à projets, conduits par l’ADEME, afin de lancer la dynamique le plus rapidement possible. Un soutien sera également apporté aux projets d’installations bas-carbone pour développer des projets de chaleur renouvelable avec une enveloppe de 100 millions d’euros.

Nos clients s’engagent dans la décarbonation de leurs sites

CertiNergy & Solutions accompagne depuis plusieurs années ses clients à améliorer leurs performances énergétiques, notamment par le biais de solutions clés en main.

Solexia a récemment fait appel à CertiNergy & Solutions pour optimiser l’efficacité énergétique et lancer de nouvelles installations frigorifiques sur trois de ses principaux sites de productions agroalimentaires basés en France. A terme, les économies générées par la réduction de la consommation énergétique globale sur les trois sites devraient atteindre 11% minimum, et être accompagnées d’une réduction des émissions de CO2 de l’ordre de 60 tonnes.

Le Groupe Cémoi, 1er chocolatier français, s’est lancé en 2018 dans un projet de performance énergétique en partenariat avec CertiNergy & Solutions. 325 tonnes de CO2 évitées par an, c’est l’objectif du projet mis en place sur le site de Torremila (près de Perpignan), encadré par un Contrat de Performance Energétique. Le plus ? L’investissement a été pris en charge à 100% par CertiNergy & Solutions grâce à l’utilisation du dispositif des CEE.

 

France Relance accorde également un volet important à la rénovation énergétique des bâtiments, résidentiels et tertiaires. Entreprises, collectivités et bailleurs sociaux peuvent obtenir des financements pour améliorer la performance énergétique de leurs parcs.

Lire notre article sur le sujet