*

Le parc tertiaire des collectivités territoriales représente 280 millions de m² ; c’est donc un enjeu majeur pour la rénovation énergétique. Il se répartit de la façon suivante :

  • 50% pour les écoles, collèges, lycées ;
  • 16% sport, culture et loisir ;
  • 13% action sociale ;
  • 10% bureaux ;
  • 8% maisons de retraite.

Les bâtiments représentent 76% de la consommation d’énergie des communes. Avec 30% de la consommation des bâtiments communaux, les écoles demeurent le type de bâtiment le plus consommateur devant les équipements sportifs et les bâtiments socioculturels.

Dans le cadre du Grand Plan d’Investissement, le gouvernement prévoit d’investir 1,8 milliards d’euros pour rénover en cinq ans, 25% des bâtiments appartenant à l’Etat ; et 3 milliards d’euros de prêts et fonds propres pour rénover les bâtiments des collectivités territoriales. Les écoles, collèges, lycées et hôpitaux seront rénovés prioritairement d’ici 2022.

Des travaux ambitieux de rénovation énergétique seront embarqués dans le cadre des travaux plus globaux de réhabilitation, notamment ceux touchant à la mise aux normes. La réalisation de ces travaux d’économies d’énergie dans les territoires bénéficiera aux agents, mieux hébergés, aux publics, mieux accueillis, ainsi qu’au contribuable, la facture énergétique globale des collectivités étant ainsi diminuée.

Afin de faciliter le financement de la rénovation énergétique, le gouvernement souligne l’efficacité des certificats d’économies d’énergie.

Un exemple de valorisation des CEE pour un bâtiment public réalisé par CertiNergy :

  • Type de Bâtiment : Salle des fêtes
  • Nature de l’opération : Isolation thermique de 1680 m² murs par l’extérieur pour une résistance thermique de 5,6
  • Montant total de l’opération : 105.552 € TTC
  • Montant des primes CEE : 3.766 € TTC

Pour plus d’informations : https://www.certinergy.com/liste-des-operations-cee/