Le Contrat de Performance Energétique, une garantie d’économies d’énergie réelles pour les industriels

Le Syndicat National de l’Exploitation Climatique et de la Maintenance (SNEC) a publié en octobre 2020 les résultats de son enquête sur les Contrats de Performance Energétique. Ceux-ci ont montré que les baisses de consommations étaient effectivement au rendez-vous et que cet outil était donc particulièrement intéressant pour les acteurs tertiaires, privé et public, afin d’atteindre les objectifs fixés par le Décret Tertiaire et de s’assurer des rénovations performantes. Si le zoom a été fait sur le tertiaire, cet outil est néanmoins également pertinent dans l’industrie.

Un an après, le Contrat de Performance Energétique opéré chez Loste porte ses fruits

A travers ce projet d’efficacité énergétique, Grand Saloir de Saint Nicolas, présent depuis 150 ans dans le secteur de l’agroalimentaire, ciblait avant tout les économies, la pérennisation du site et surtout la maîtrise de son impact environnemental. Un an après avoir signé le Contrat de Performance Energétique (CPE) avec CertiNergy & Solutions, il fait le bilan des opérations engagées.

Que faut-il retenir de la lettre du dispositif CEE de novembre ?

La nouvelle lettre de novembre confirme que « le dispositif CEE, qui connait des niveaux historiquement hauts de dépôts de demandes CEE (en moyenne 61 TWhc par mois) accompagne pleinement le plan de relance, avec notamment le coup de pouce « chauffage des bâtiments tertiaires », qui concerne à la fois les bâtiments publics et les bâtiments privés ». Focus.