Si les projets neufs peuvent être vertueux, les bâtiments existants représentent le gisement principal d’économies d’énergie, c’est notamment le cas des bâtiments éducatifs.

*

Les bâtiments éducatifs représentent 76% de la consommation d’énergie des communes. Avec 30% de la consommation des bâtiments communaux, les écoles demeurent le type de bâtiment le plus consommateur devant les équipements sportifs et les bâtiments socio-culturels. En effet, la consommation moyenne d’une école s’élève à 225 kWh/m²/an en énergie primaire. Les bâtiments éducatifs se caractérisent par une grande hétérogénéité technique, de ce fait, le plan de rénovation de chacun de ces bâtiments doit être pensé spécifiquement.

Avec 63 000 écoles, collèges, lycées, les collectivités territoriales sont en première ligne pour rénover ces bâtiments énergivores. Cependant, dans près de 6 communes sur 10, aucun élu n’est impliqué sur la thématique « Energie ». Il est donc parfois difficile d’engager des projets d’envergure qui permettraient pourtant de faire baisser la facture des communes.

Devant ce défi, CertiNergy accompagne les collectivités territoriales, dans la rénovation de leur bâtiment éducatif. Cet accompagnement, étape par étape, permet de mobiliser d’une part, les outils financiers existants, et d’autre part, de réaliser une opération de rénovation thermique complète du bâtiment.

L’usage éducatif des bâtiments fait qu’il est délicat d’opérer des travaux de rénovation importants en période de temps scolaire. Cependant, de nombreuses actions peuvent être mises en places rapidement comme l’isolation des murs par l’extérieur ou encore l’isolation des combles perdus. Au-delà de la rénovation énergétique, le projet peut permettre la mise en accessibilité et la sécurisation vis-à-vis du risque incendie.